Dorsalys participe au développement du partenariat d’innovation Argos avec Hitachi Rail STS pour SNCF Réseau

30.03.2022

Dorsalys participe au développement du partenariat d’innovation Argos avec Hitachi Rail STS pour SNCF Réseau

SNCF Réseau a conclu un partenariat d’innovation multi-attributaire (constitué de trois groupements) pour la recherche, le développement et le déploiement d’installations de signalisation informatiques de nouvelle génération. Baptisé Argos, ce programme doit permettre le renouvellement des postes d’aiguillages devenus obsolètes. En groupement Hitachi Rail STS, Systra et Dorsalys interviendront nationalement pour remplacer les dispositifs en place par des Postes d’Aiguillages Informatiques (PAI). 

Initié en 2017 par SNCF Réseau, le projet Argos est entré en phase de développement en 2020. Son objectif : moderniser et digitaliser les postes d’aiguillage actuels, qui utilisent des technologies électromécaniques, électriques, voire mécaniques, en les remplaçant par des systèmes ARGOS permettant aux trains de circuler en toute sécurité sur une zone donnée. « Notre ambition est de déployer un système performant, résilient, facile à maintenir et permettant de limiter les conséquences sur l’exploitation pendant les travaux et les essais », souligne Anne-Sophie Naboulet-Larcher, responsable stratégie technologique et maîtrise d’ouvrage à SNCF Réseau. 

Pour y parvenir, les différents partenaires industriels vont remplacer 90 % des anciennes interfaces en NS1 (technologie à relayage) par des contrôleurs d’objets informatiques. De la même manière, les postes d’aiguillage seront remplacés progressivement par des centres implantés en campagne, au plus près des objets. Moins coûteuses et plus rapidement mises en œuvre, les nouvelles installations seront aussi plus performantes et faciles à maintenir. 

Pour l’heure, nos collaborateurs sont engagés avec Hitachi Rail STS (mandataire du groupement) sur trois chantiers en phase préparatoire : la tête de série de régénération de la ligne Réding-Saverne (entre Moselle et Bas-Rhin), l’équipement du Centre Opérationnel de Gestion des Circulations (COGC) à Bordeaux et les Aménagements Ferroviaires au Nord de Toulouse (AFNT) qui permettront de fluidifier la circulation sur une section proche de la saturation entre Saint-Jory et Toulouse-Matabiau. D’ici 2024, le groupement doit finaliser la mise en service de la tête de série avant de poursuivre sur d’autres projets nationaux, en procédant à l’installation de nouveaux shelters ou centres d’appareillages en bordure de voies et en mettant en œuvre les matériels de signalisation ferroviaire (signaux, aiguilles, circuits de voie, détecteurs, balises, etc.). 

Après 3 ans de développement (2020-2023), le groupement d’industriels du projet Argos, dont Dorsalys est partie prenante, s’engagera ainsi dans une phase de déploiement de 15 ans, qui devrait durer jusqu’en 2038. 

© Eiffage Énergie Systèmes