À Cergy-Pontoise (95), Clévia procède à la réfection de trois chaufferies pour Coriance

12.05.2022

À Cergy-Pontoise (95), Clévia procède à la réfection de trois chaufferies pour Coriance

CenergY, filiale du groupe Coriance en charge de l’exploitation du réseau de chaleur de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, a entrepris en 2021 le remplacement de ses trois principaux sites de productions. Nos climaticiens ont ainsi remis à neuf trois chaufferies fonctionnant à l’eau surchauffée en l’espace de quelques mois seulement. 

Pour pouvoir intervenir sur le réseau de chaleur de l’agglomération de Cergy-Pontoise, nos experts ont dû attendre l’arrêt technique des installations, au printemps 2021. 

« Nous avons remis à neuf une chaufferie de 40 MW et de deux chaufferies de 100 MW chacune en respectant des délais très contraints. Nous devions impérativement remettre le système en route à l’automne, de façon à ce que notre client puisse remplir sa mission et fournir du chauffage aux habitants de l’agglomération », précise Maxime Bah, responsable d’affaires. 

Tout en respectant ce calendrier inflexible, nos spécialistes ont mis en œuvre sur trois sites distincts de lourdes installations de robinetterie et de tuyauterie, ainsi que de volumineux équipements hydrauliques. 

Afin d’adapter au mieux la production d’énergie du réseau de chaleur urbain face à l’abaissement des consommations énergétiques des bâtiments, des travaux d’amélioration du réseau et des canalisations existantes sont en cours, permettant ainsi de déclasser le réseau de chaleur urbain de l’agglomération de CERGY en basse pression. La rénovation opérée sur les trois chaufferies entre dans le cadre de cette refonte lourde et ambitieuse du déclassement du réseau de chaleur urbain de l’agglomération de CERGY puisque ces dernières fonctionnent désormais avec de l’eau chaude à 100° C (contre 200° C auparavant), tout en gardant une particularité sur l’un des sites dont la production centrale primaire est restée en eau surchauffée via la création d’une sous-station d’échange HP/BP au sein même de l’enceinte chaufferie. 

© Eiffage Énergie Systèmes